Doux réveil

Doux réveil

Encore dans les bras de Morphée, j’entends de loin les premiers gémissements de mon bébé. J’émerge tout doucement de ce sommeil si profond et réparateur…

Les yeux entrouverts, j’aperçois le jour qui se lève. À mon tour de me lever et de déplier mon corps pour faire quelques pas. C’est dur, mais ce qui m’attend en vaut tellement la peine. Dans un demi-sommeil, je me dirige jusqu'à la chambre de mon petit être cher. Machinalement, je le prends dans les bras, lui aussi, dans un demi-sommeil. Il attend. Il se blottit contre moi tout en cherchant son graal.




On se recouche dans le lit, tous les deux lovés sur le côté. Je le place à la bonne hauteur et déclipse mon soutien-gorge pour libérer ce sein nourricier. Je sens ses deux petites mains chaudes l’encercler et sa bouche chercher l’accès à sa nourriture.

Ça y est ! Les yeux fermés, se laissant guider par cette odeur de lait qui lui est si familière, il a trouvé son graal. Il tête et se remplit de lait maternel. Quel doux moment à la fois pour lui et pour moi…

Tous les matins, à la même heure, on se retrouve dans ce moment de complicité et d’amour.

Tous les matins, je me rends compte de cette chance inouïe que j’aie de pouvoir donner le sein à mon enfant.


Tous les matins, je me réveille en me sentant la plus heureuse des mamans…

2 commentaires